gros


Réserver


facebook twitter
Argument

‟Le mariage du siècle !”

C’est par cette sobre accroche qu’ont ouvert les tabloïds londoniens lorsqu’ils ont appris la nouvelle : Sir Henry Painty, riche gentilhomme londonien très ‟à la mode”, est sur le point d’épouser Grace Weetabix, séduisante héritière et nièce de son vieil ami Max Weetabix. L’annonce pourrait sembler on ne peut plus classique, si ce n’est que le Monsieur a 63 ans et la jeune fille à peine 18, que les futurs époux ont consenti à se marier sans s’être jamais vus, et que la demoiselle habite… Au fin fond de la campagne anglaise !

Voici donc le tout Londres qui débarque clopin-clopant à Horston, comté de Peckenton, le magnifique domaine de Max Weetabix, pour y célébrer la noce… Mais va-t-elle réellement avoir lieu ?

Car avec l’air frais de la campagne les cœurs se libèrent : Charles, le fils volage de Sir Henry, tombe amoureux de la future épouse qui paraît bien indécise, tandis que Sir Henry lui-même se met à courtiser Lady Gaëlle Spanker, une propriétaire terrienne passionnée de chevaux mais déjà mariée à l’étourdi Adolphus…

Ajoutez à cela un majordome trop ponctuel, un compagnon de beuverie pickpocket, une femme de chambre espiègle, un notaire crasseux et une bonne dose d’humour anglais, et vous obtenez le cocktail explosif de London sans complexe, une pièce adaptée de London Assurance de Dion Boucicault, grand classique de la comédie anglaise du XIXème siècle !

London sans complexe, la pièce